Améliorer la motricité des Peg Pérego (Gator HPX)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Améliorer la motricité des Peg Pérego (Gator HPX)

Message par Admin le 3/8/2015, 12:35

Hello,

J'ai fureté sur le net en quête du meilleur moyen d'améliorer la traction des Gator électriques de nos mouflets, mais je n'ai rien trouvé de concluant, que ce soit aux USA ou par chez nous...
Hormis des bandes de pneus de VVT fixés ou autres roues adaptées, voir des bidouilles efficaces mais vraiment pas esthétiques...
Financièrement, la bande de pneu à crampons d'un VTT est évidemment le meilleur moyen, mais je voulais un truc pérenne, et surtout sans raccords...
Donc, j'ai prix mon mètre et mesuré le diamètre externe des roues motrices du nouveau Gator de mon chérubin.
Et j'ai fait le tour des cyclistes de ma région, afin de voir quelle taille de pneu avait la dimension intérieure adéquate (sous la bande de roulement et non au niveau des tringles/diamètre de roue)...

Ce qui nous intéresse est le diamètre intérieur, afin d'épouser parfaitement la roue motrice en "plastoc" du Gator.
Une seule dimension* va "pile-poil" => 16x1.95 (Dimension ERTO 53-305)
16 étant le diamètre en pouces du pneu. De tringle à tringle, soit le diamètre de la jante pour laquelle il est conçu.
1.95 étant la largeur qui est comme tout pneu de vélo, identique à la hauteur du pneu...
Il est donc important de ne prendre  QUE du 1.95. Une largeur inférieure, même en 16', ne pouvant passer sur la roue car le diamètre de la bande de roulement sera de facto plus petit, et une plus grande largeur -pour les mêmes raisons- "flottera" et n'épousera donc pas la roue...

Allez hop, on embauche pour le démontage. (quand les apprentis ne regardent pas les bestioles entre 2 écrous à démonter...)


On commence par enlever la tringle du pneu, en coupant le long de celle-ci avec un simple cutter,

Pour la surface des roues et l'intérieur du pneu => Ponçage (grossier) et dégraissage pour une meilleure accroche de la colle.




On enfile la chaussette... (Il est normal d'entendre des craquements dans les flancs du pneu, ces derniers n'étant plus tenus par la tringle.)
Mais ça ne se déchirera pas quoi qu'il en soit...
On peut éventuellement s'aider de trois tournevis plats ou démontes-pneus. Mais en y allant patiemment, et méthodiquement, ça rentre à la main & sans s'énerver... :-/


On badigeonne ensuite de colle néoprène l’intérieur avec un vieux pinceau pas trop épais. Ne pas prendre un neuf car il sera HS ensuite...
Il est inutile d'attendre que ça ne colle plus aux doigts avant de mettre les parties en contact, car c'est de toute manière impossible... et l'air de "séchage" passe quoi qu'il en soit entre les crampons plastiques...


On sangle pour presser & on laisse sécher une nuit au minimum. Plus longtemps votre mouflet ne tiendra pas... Laughing



Le lendemain on fait des trou-trous et on rivette le tout. (Rivets alu Ø 4,8 à grosses tète)
4 rivets par roue.
Attention, on est dans du plastique. Donc on perce -droit...-au diamètre du rivet, soit à 4,8, et non à 4,9 comme dans la ferraille...
On devine, à la bouche à l'envers, la joie de bricoler avec papa... Rolling Eyes



Et voila.
Les traces de coulure s'enlèvent simplement en frottant avec les doigts, et/ou partiront aux premiers tours de roue.


Esthétiquement, cela n'est trop choquant et ne fait pas -trop...- bricolage...
Il y a un doigt de passage entre les crampons et les ailes de la benne, que celle-ci soit en position avant (petites tailles), ou arrière (siège reculé au max)
Donc, pas de découpe à faire.  Very Happy


Le sourire est du coup revenu, car maintenant, "ça motrice grave" Shocked comme y disent les dleuns... Evil or Very Mad





Bien prendre en compte que les roues ne patineront quasiment plus.

L'usure des moteurs et des supports sera accentuée en raison du manque de progressivité...

Réfléchir aussi & surtout aux accidents pouvant découler de cette "amélioration..."
Si votre gamin coince le petit frère ou la petite sœur contre un mur, ou un arbre en restant accéléré, cela peut faire très mal...
Idem dans les montés et devers... => Vu que ça monte facile, le môme n'a pas conscience des risque de renversement...

Si les roues d'origines n'accrochent pas spécialement, c'est bien pour une raison... cqfd
Donc, à chacun de prendre conscience des risques encourus pour de telles modifications...  drunken





Cet engin est conçu pour des mômes à partir de trois ans, mais cela est une hérésie d'un point de vue sécurité Suspect
Même si il évolue en première & sur un espace plat et dégagé...
Chacun pense ce qu'il veut, mais personnellement, mon gamin a 5 ans, conduit de vrais Gator et autres engins en forêt ou chemins, mais pour le sien, je laisse toujours la première verrouillée, même au bout de deux semaines d'utilisation... tongue
On verra plus tard pour lui libérer la seconde... geek

===============================================================================

*Pour des roues motrices de Gator HPX Peg Pérego neuves, & ayant ce profil/ces sculptures... =>
Ces roues ayant une bande de roulement continue, elles sont plus aptes à ce genre de modification que les "traction extrême".

A chacun de vérifier les roues montées sur son jouet...

Modèle traction "extrême" (sic) =>

Ces roues n'ont de traction que le nom. Du plastique dur ne vaudra jamais rien sur de l'herbe, des graviers, ou du goudron,
et ce, quelle que soit la taille/le profil des pavés...

_________________
Ne le dites pas, faites-le !!!
Arvi pa
avatar
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 51

http://john-deere-gator.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum